CHRONIQUE DU JEUDI : Working!!

Working!! – La chronique du jeudi #53

Tous les jeudis, Amo revient sur un animé terminé. L’occasion de découvrir ou redécouvrir aussi bien des classiques que des titres tombés dans l’obscurité. Un topic est mis à votre disposition sur le forum pour retrouver toutes les anciennes chroniques.

À noter que désormais, un dimanche sur deux, Jehros vous parlera d'un film d'animation !


« Le travail, c’est la santé ; ne rien faire, c’est la conserver. » En ces périodes de vacances scolaires, voilà une devise qui résonne fraîchement dans l’esprit de chacun. Malgré tout, il est important de ne pas oublier ses devoirs scolaires ou professionnels et de rendre au travail une place que ces grands moments de repos peuvent occulter. C’est pourquoi aujourd’hui nous allons parler de l’animé Working!!


Au premier rang, de gauche à droite : Yamada, Mahiru, Poplar

Au second rang, de gauche à droite : Kyôko, Yachiyo, Jun, Sôta, Sôma


Petits boulots entre amis


Le héros de Working!! est Sôta, le seul mâle d’une fratrie de cinq enfants, ce qui le rend très occupé dans sa vie quotidienne puisqu’il se retrouve, en plus de sa vie lycéenne, à chaperonner constamment ses trois grandes sœurs et sa benjamine. Mais un jour, il rencontre une petite fille toute mignonne qui lui propose de travailler avec elle à mi-temps dans un restaurant familial à proximité. Charmé par la petite, il décide d’accepter cette offre et se retrouve donc très vite au sein de l’équipe du Wagnaria ou, comme il va très vite le constater, les autres employés sont très hauts en couleur. À commencer par la petite fille qu’il a rencontrée, qui se nomme Poplar et qui, en réalité, est âgée de dix-sept ans et est donc son aînée !


Working!! va donc raconter, de manière humoristique, le quotidien du héros dans ce restaurant un peu fou. En plus de Sôta et Poplar on trouvera ainsi des personnages tels que Mahiru, une jeune fille timide qui frappe automatiquement tout garçon qui s’approcherait trop près d’elle, Kyôko, la manager feignante, Yachiyo, la senior de 22 ans qui derrière son côté travailleur et serviable cache un amour sans limites pour Kyôko ou encore Yamada, une jeune fille à l’âge indéfini et à la psychologie pas toujours évidente.


Tout cela est à la base un manga de Karino Takatsu, une mangaka spécialisée dans les comédies basées dans un milieu professionnel défini puisqu’elle a aussi écrit et dessiné un autre manga nommé Servant × Service qui se déroule dans le joli monde du service public japonais. Et comme Servant × Service, Working!! est à la base un yonkoma. Les yonkoma étant, rappelons-le, ces petits mangas humoristiques découpés en nombreux petits gags de 4 pages, assez proches dans l’esprit d’un Garfield ou d’un Snoopy chez nous.


Poplar est énervée !


On avait déjà parlé lors de l’article sur Azumanga Daioh ou K-On de la difficulté concrète d’adapter un yonkoma en animé vu que les gags sont souvent liés entre eux de manière assez peu explicite. Il est alors difficile de créer un véritable fil rouge sans que cela paraisse artificiel ou sans devoir improviser un minimum. Ce qui donne aux adaptations un rythme souvent assez étrange pour des comédies, souvent assez lent.


Et Working n’est pas vraiment épargné par cela. Ce qui peut se révéler problématique puisque c’est une comédie finalement assez traditionnelle qui nous est proposée. Rien de très révolutionnaire, donc : on y retrouve des gags assez basiques, portés principalement par des personnages au caractère assez forts. Malgré tout, ils sont loin d’être excentriques : ce sont finalement des personnages assez « normaux » avec un ou deux traits distinctifs de-ci de-là. Quitte parfois à insister très lourdement : si voir le héros s’approcher trop près de Mahiru par accident afin de le voir se manger une sacrée mandale ne vous fait pas rire, alors mauvaise nouvelle : c’est un running gag surexploité de la série.


C'est drôle parce que c'est une fille qui tape un mec à chaque épisode ! Vous l'avez ?


Après, l’humour étant propre à chacun, certains trouveront l'animé drôle, d’autres s’ennuieront terriblement. Car hélas la série ne propose, dans sa première saison, guère plus que des tentatives de blagues. Quelques intrigues de romance sont esquissées de-ci de-là, mais il n'y a pour ainsi dire rien à côté. De plus, les personnages mettent du temps avant de commencer à se développer et à montrer de nouvelles facettes bienvenues et rafraîchissantes. Ce qui fait que le premier contact avec la série peut être très difficile…


À partir d’un certain point, qui est à peu près celui ou arrive le personnage de Yamada, Working maîtrise mieux ses personnages et commence à proposer du neuf. C’est bienvenu car il faut tout de même avouer que même si la série elle-même peine à convaincre, son enrobage est séducteur et attire l’attention. Ainsi le visuel de la série est très agréable à l’œil, avec un chara design particulièrement mignon et des couleurs chatoyantes et confortables. En outre, les deux saisons de la série peuvent se targuer d’avoir des génériques très réussis, avec une mention très spéciale pour Someone Else qui pourrait filer la pêche à un rocher.


C’est ce design qui a permis à Working de se distinguer de tout cet ensemble d’adaptations de yonkoma qui a surgi après le succès populaire de Lucky Star et de K-On dans la fin des années 2000. Si la série est évidemment restée très loin sur le plan des ventes par rapport aux deux mastodontes précédemment cités, il ne s’est pas trop mal débrouillé et a su tirer son épingle du jeu.



Mais au final, Working est un animé qui ne parlera qu’à un public bien précis et ne cherchera jamais à sortir de sa zone de confort. S'il peut être un divertissement honorable, son démarrage difficile et son humour assez policé jouent contre lui. On conclura en disant que ça reste néanmoins une bonne adaptation de yonkoma et que, même si la série ne plaît pas, difficile de ne pas avoir bloqué dans la tête un doux refrain à base de Someone one one one


Jeune adulte responsable pas indifférent aux charmes adultes de Poplar, Amo s’occupe de son blog Néant Vert et participe au podcast LOLJAPON. Vous pouvez le suivre sur Twitter à @PiscesAmo
Other Top News

0 Comments
Be the first to comment!
Sort by: