CHRONIQUE DU JEUDI : Pokémon

La chronique du jeudi #116 – Pokémon, Pokémon Advanced Generation

Tous les jeudis, Amo revient sur un animé terminé. L’occasion de découvrir ou redécouvrir aussi bien des classiques que des titres tombés dans l’obscurité. Un topic est mis à votre disposition sur le forum pour retrouver toutes les anciennes chroniques.


Pokémon, vous connaissez sans doute. Mais si, voyons, les monstres de poche qu’il faut attraper en masse. Mais souvenez-vous : comment avez-vous découvert Pokémon à l’époque ? Certains ont commencé directement par le jeu, d’autres collectionnaient des cartes, d’autres peut-être par les mangas mais, avouons-le, la majorité d’entre nous l’a peut-être découvert via le dessin animé. Et si nous avons déjà évoqué un animé Pokémon il y a deux ans — Pokémon the Origin —, nous n’avons pas évoqué LA série animée de la franchise. Commencée en 1997 au Japon, la série est encore aujourd’hui en cours de diffusion, avec près de neuf cents épisodes au total.

 

L’idée de cet article en deux parties va donc être finalement moins de parler de la série en général que, plutôt, tâcher de vous faire un récapitulatif rapide et concis des nombreux arcs de la série animée, histoire que vous sachiez ce qu’il y a à connaître et les différences notables entre chaque saison. Dans la première partie, nous évoquerons les trois premières générations de la franchise, tandis que dans la seconde partie, la semaine prochaine, ce sera les trois suivantes !

 

Illustration principale pour Pokémon Advanced Generation, avec Sacha et son fidèle Pikachu au centre

 

La série originale

 

L’arc de Kanto (80 épisodes)

 

C’est donc là que tout commence. Sacha est un jeune garçon venu de Bourg Palette qui n’a qu’un seul rêve dans la vie : devenir maître Pokémon. Alors qu’aujourd’hui est le jour tant attendu du départ en voyage de tous les enfants souhaitant devenir maître, il se réveille en retard et ne peut obtenir du Professeur Chen que le dernier Pokémon qu’il restait, c’est-à-dire un Pikachu irascible et peu obéissant. Accompagné de cette souris électrique assez rebelle, Sacha va essayer d’apprendre les bases du dressage et de la capture, ce qui ne sera pas forcément très simple et va rapidement l’emmener dans pas mal d’ennuis, ce qui va le forcer à « emprunter » le vélo d’une jeune fille nommée Ondine afin de sauver son Pikachu d’une mort certaine. Il rencontrera également sur son chemin Jessie et James qui, accompagnés d’un Miaouss possédant l’unique capacité de parler le langage humain, sont deux membres de la Team Rocket, un gang semant chaos et malveillance sur le monde Pokémon, qui vont rapidement se prendre d’intérêt pour son Pikachu… et à partir de là ne vont plus le lâcher !

 

 

Diffusé au Japon d’avril 1997 à janvier 1999, ce premier arc est évidemment l’un des plus connus. Se basant sur Pokémon Rouge, Pokémon Bleu et Pokémon Vert, les trois versions alors sorties à l’époque au Japon, il adapte l’univers du jeu en l’agrandissant considérablement : si Sacha va donc affronter les huit maîtres d’arènes et traverser tous les endroits les plus connus du jeu original (le Mont Sélénite, le Saint-Anne), la série va rajouter beaucoup d’endroits à explorer et ne suit pas vraiment la même trame scénaristique que le jeu, offrant à Sacha, Ondine et Pierre leur propre histoire. Et, évidemment, le dessin animé s’affranchit parfois de certaines spécificités du gameplay du jeu, dès les premiers épisodes, avec cet exemple marquant d’un Pikachu capable d’électrocuter un Onix, pourtant immunisé à l’électricité dans l'univers original.

 

Néanmoins, notons que si le dessin animé adapte donc un jeu vidéo, c’est ce dessin animé qui servira de base à Pokémon Jaune, la quatrième version du jeu de base, qui prendra les jeux initiaux pour y ajouter Jessie, James et Miaouss comme miniboss, ainsi que la possibilité de débuter avec Pikachu comme starter ! Et c'est sans compter les nombreux caméos de personnages de l'animé dans d'autres jeux comme le Pokémon Puzzle League de la Nintendo 64.

 

 

La Ligue Orange (35 épisodes)

 

À ne pas confondre avec la Ligue 1 Orange, car cela n’a pas grand-chose à voir ! Cette seconde saison, plus courte que la première, va voir Sacha, Ondine et un nouveau compagnon, Jacky, qui remplace un Pierre qui est reparti à Argenta officier en tant que maître d’arène. Contrairement à la saison précédente, on est ici dans un univers totalement inventé pour l’occasion et absent des jeux originaux, qui prend place dans un grand archipel situé pas très loin de Kanto et où une mystérieuse GS Ball semble être dans tous les esprits. À Sacha et ses amis d’en savoir plus !

 

Cet univers inédit peut s’expliquer par le fait que les jeux suivants, Pokémon Or et Argent, et avec eux leurs nouveaux endroits à explorer ainsi que leurs nouveaux Pokémon à attraper, sont alors encore loin d’être sortis : cette nouvelle saison commence sa diffusion en janvier 1999 alors que les deux jeux suivants sortiront seulement à la fin de l’année !

 

 

Pokémon Johto (157 épisodes)

 

On est donc en octobre 1999, les nouveaux jeux Pokémon commencent tranquillement à montrer le bout de leur truffe et qui dit nouveau jeu dit accompagnement nécessaire via la série animée : un mois et demi avant la sortie de Pokémon Or et de Pokémon Argent débute donc ce nouvel arc, où Sacha, qui retrouve Ondine et Pierre pour l’occasion, part explorer Johto, la nouvelle zone dévoilée dans cette seconde génération.

 

On retrouve donc un schéma assez identique à l’arc Kanto : chaque épisode va se concentrer soit sur un nouveau maître d’arène, soit sur un nouveau Pokémon, et contenir une intrigue souvent limitée à ce seul épisode. Jessie, James et Miaouss sont toujours de la partie et l’intrigue des jeux n’est une fois de plus pas vraiment respectée à 100 % même si, à nouveau, on retrouve les moments importants : la rencontre avec un Léviator Rouge ou l'exploration de la Tour Chétiflor, par exemple.

 

 

Sacha continue donc d'amasser des badges, de capturer de nouveaux Pokémon, de se débarrasser de quelques anciens (Dracaufeu, pourquoi ?) et il est difficile de nier qu'on reste donc sur une formule classique, efficace, et qui ne cherche pas vraiment à se renouveler. Tant et si bien qu'on est surpris de voir qu'à la fin de cet arc, c’est l’heure des adieux : Ondine, Pierre et Sacha se séparent, et le vaillant héros part avec son Pikachu vers un nouveau continent nommé Hoenn…

 

C'est là que la série va faire son premier reboot


 

Pokémon Advanced Generation

 

L’arc Hoenn (131 épisodes)

 

Nous sommes le 21 novembre 2002 et deux choses sortent ce jour : le duo de jeux Pokémon Rubis et Saphir ainsi que le premier épisode de ce nouvel arc. Une similarité de date qui n’est évidemment pas une coïncidence, comme vous vous en doutez.

 

Pour marquer le coup, la série Pokémon change de nom et devient Pokémon: Advanced Generation. La saison commence sur les chapeaux de roues avec un Sacha fraîchement arrivé à Hoenn et qui cherche absolument à trouver un Centre Pokémon pour soigner son Pikachu dangereusement blessé à la suite d’une énième attaque de la Team Rocket. Il fait alors la rencontre de Flora, une jeune fille qui s’apprêtait à aller chercher son premier Pokémon afin qu’elle puisse, à son tour, entamer son voyage d’initiation.

 

 

Après avoir soigné son Pikachu, Sacha, Flora et son petit frère, Max, décident de faire équipe afin de voyager à travers le continent d’Hoenn, nouveau lieu central des aventures des héros. Et, comme avant, nos héros devront faire face aux maîtres d’arènes, récolter les badges, découvrir de nouveaux lieux et de nouveaux Pokémon ainsi que, bien sûr, toujours déjouer les plans machiavéliques de la Team Rocket. Peu de changement dans la formule, même si cette saison fait un peu office de reboot de la série : à l’exception de Pikachu, peu d’anciens Pokémon de Sacha refont leur apparition et plusieurs fois on a le sentiment que le héros réapprend des choses qu’il a déjà vues dans les épisodes précédents.

 

Évidemment, cet Advanced Generation ne parle finalement plus au même public que la série originale ! Nintendo ayant bien repéré que les spectateurs de 1997 sont aujourd’hui sans doute des adolescents grands et matures, l’intérêt de cette nouvelle saison était surtout d’attirer en masse un nouveau public sans forcément le forcer à connaître le contenu de 300 épisodes au préalable !

 

 

À noter qu’en Occident, cet arc a été divisé en trois parties : Advanced, Advanced Challenge et Advanced Battle. Notez, comme au Japon, l’emploi du mot Advance qui n’est pas innocent pour un arc centré… sur un jeu Game Boy Advance.

 

Battle Frontier (60 épisodes)

 

La série où Sacha revient à Kanto, la zone originale de la série.

 

 

Vous commenciez à vous y habituer : les changements de saisons coïncident régulièrement avec la sortie de nouveaux jeux Pokémon mais, ici, c’est le dessin animé qui a un sacré train de retard ! Nous sommes donc en juin 2005 quand Sacha décide de quitter Hoenn pour revenir à Kanto, c’est-à-dire plus d’un an et demi après la sortie de Pokémon Vert Feuille et Rouge Feu, remakes pour Game Boy Advance des jeux originaux ! Le nom, Battle Frontier, fait d’ailleurs référence à la zone du même nom qui, dans Pokémon Emeraude, permet au joueur d’enquiller combat sur combat face à des IA. Vous noterez par ailleurs que dans Pokémon Emeraude, la fameuse Battle Frontier se trouvait à Hoenn, mais que l'animé déplace celle-ci à Kanto, principalement pour pouvoir promouvoir malgré tout les deux remakes.

 

Dans tous les cas, Sacha retrouve donc sa région d’origine pour participer à un nouveau tournoi et ramène pour l’occasion d’Hoenn la plutôt populaire auprès des fans Flora, tout en retrouvant ce bon vieux Pierre. Plutôt centré sur les combats de Pokémon, cet arc joue aussi à plusieurs reprises la carte de la nostalgie en faisant réintervenir quelques personnages des premières saisons, certains très attendus comme Ondine ou Régis. 

 

 

Mais évidemment, vous vous en doutez, toutes les choses ont une fin chez Pokémon, et il est toujours temps de laisser la place à une nouvelle génération de jeux… mais aussi de spectateurs ! À la fin de la saison, Flora fait donc ses adieux et Sacha embarque, toujours accompagné de Pikachu et de Pierre, vers une nouvelle destination : Sinnoh ! Comme d'habitude, ce changement de région va aussi servir d'excuse pour rafraîchir la série, ce qui va vouloir dire nouveaux compagnons et, surtout, Sacha qui va devoir tout réapprendre !

 

Que va-t-il donc faire ? Comment la série Pokémon va-t-elle évoluer pendant la décennie qui suit ? On verra tout ça dans une semaine, jeudi prochain, dans la seconde partie de cet article où l'on évoquera, donc, Pokémon Diamant et Perle, Pokémon Best Wishes et Pokémon XY.

Rendez-vous à la prochaine chronique, car il y aura des choses à dire sur ces trois saisons !

 

Amo s’occupe de son blog Néant Vert et gère le podcast musical Kaorin, dédié à la culture visuelle japonaise. Vous pouvez le suivre sur Twitter à @PiscesAmo.

Other Top News

0 Comments
Be the first to comment!
Sort by: