First  Prev  1  2  3  4  5  6  7  8  Next  Last
Post Reply Avis sur le sous-titrage Crunchyroll
5148 cr points
Send Message: Send PM GB Post
22 / M
Offline
Posted 11/6/13 , edited 11/6/13
Je me suis dit qu'il fallait faire vivre un peu plus ce post, donc j'ai décidé de poster...

Non plus sérieusement, j'essaie d'être plus laxiste sur les traductions type " mes messages précédents ", mais en regardant l'épisode de NouCome 05, là il a fallu que je poste.

Douche écossaise au lieu de Tsundere, désolé mais ça ne passe PAS. Inutile d'expliquer pourquoi, ça va de soi.
Par contre, les expressions françaises inconnues de bon nombres d'entre nous, ça y va. Le plus flagrant à été je pense " faire ( ? ) chou blanc " juste pour traduire " ne rien trouver " ( aucune complication même dans la phrase japonaise ).

Traduire Tsundere, mot que maintenant bon nombre de personnes connaissent, ça ne va pas, mais implanter des expressions de plus en plus veilles et dépassées, il n'y a pas de problèmes ( première fois de mon existence que j'entends " faire (?) chou blanc ).
Désolé, mais là, j'ai eu mal pour lire ça ( oui " mal", pas " du mal "). Je précise que je ne connais que quelques mots/phrases types en japonais, ce qui est venu normalement au bout de quelques années de visonnage d'anime en vostfr, et ba c'est ce qu'il m'a sauvé d'aller chercher sur Google ses expressions pour comprendre...
Je pense qu'ici je peux clamer objectivement que la traduction n'est pas adaptée.


PS : Je ne pense pas être un inculte, enfin je pense...

PS² : Concernant les anciens messages, la Vosta Crunchyroll appuie bon nombre de mes avis/arguments. Je n'ai pas besoin de réponse à ce PS, ceci est juste une transmission d'infos ; )
French Moderator
30566 cr points
Send Message: Send PM GB Post
26 / M
Offline
Posted 11/6/13
Salut,


Douche écossaise au lieu de Tsundere, désolé mais ça ne passe PAS.

Euh. Si. Ça décrit complètement la situation. D'ailleurs, en regardant l'épisode, je n'ai même pas remarqué que le personnage disait tsundere tellement la traduction me semblait naturelle.


Le plus flagrant à été je pense " faire ( ? ) chou blanc " juste pour traduire " ne rien trouver " ( aucune complication même dans la phrase japonaise ).

« Faire chou blanc », c'est une expression plutôt courante, tu sais. ;)

Je pense qu'ici je peux clamer objectivement que la traduction de ces deux expressions est adaptée…
24393 cr points
Send Message: Send PM GB Post
24 / M / Grenoble
Offline
Posted 11/6/13 , edited 11/6/13
C'est pas vraiment mon style de donner un avis qu'on ne me demande pas mais :

- par rapport à « tsundere », c'est soit on traduit par une expression idiomatique la plus proche possible soit on laisse tsundere en expliquant gentiment au mec qui ne sait pas ce qu'est une tsundere qu'après tout, il n'a qu'à aller sur la page wikipédia correspondante (la définition est bien trop longue pour être ajoutée en note, et les notes moins il y en a mieux la personne qui lit les sous-titres se porte). Ça a déjà été dit à la page précédente, mais il ne faut pas oublier que le principe de la traduction c'est de pouvoir TOUT faire comprendre à quelqu'un qui ne parle pas UN mot de la langue d'origine de l'œuvre. Quelqu'un qui sait ce que signifie le terme tsundere n'a par définition pas besoin d'un sous-titre pour le comprendre ;

- par rapport à « faire choux blanc », c'est une expression tout ce qu'il y a de plus banal. L'utilisation d'expressions idiomatiques permet d'éviter les répétitions de phrases toutes faites : et pour le coup c'est doublement mal fondé puisque faire choux blanc / ne rien trouver se lit aussi vite l'une que l'autre (allez, à trois millisecondes près).
5148 cr points
Send Message: Send PM GB Post
22 / M
Offline
Posted 11/6/13 , edited 11/6/13
kaywaille :
- Tsundere : Désolé ( va falloir que je m'arrête de m'excuser x) ) mais tu te contredis indirectement ^^
Comment peux-tu affirmer que cela décrit complétement la situation si tu n'as même pas " capté " le mot Tsundere pour la phrase ?
Il y a deux choses différentes : Ce que le traducteur veut vous faire comprendre et ce que dit la langue originelle. Quand bien même la signification globale reste " cohérente " avec la situation, ce n'est pas forcément ce qui est dit ( et ici c'est le cas, il suffit de juste voir la phrase suivante ).
Je rajouterais même qu'on ne respecte pas ( à mon goût ) les niveaux de langages des personnages.
- Faire chou blanc : Je vais me renseigner au sujet sur le fait que cette expression soit courante, car je ne suis pas du tout convaincu ( et ça ne change en rien le fait de placer une expression sur un groupe de mot on ne peut plus banal juste pour éviter une répétition qui n'est pas du tout choquante ici ).


KolyaZNT : Je suis d'accord avec toi en général, mais ici, j'en viens à comparer le nombre de personnes connaissant le " terme Tsundere " et l'expression " douche écossaise " qui, après une recherche sur celle-ci, date du XIXs...
Enfin sur " faire chou blanc ", la répétition de phrase lors d'un dialogue oral ( qui plus est entre lycéen ) n'est pas du tout choquant, donc pour ma part, ça ne tient pas la route ( sachant que dans la langue originelle il y a une répétition ). Et je ne parlais pas de la vitesse de lecture, sinon c'est sur que ça se lit aussi vite ^^. Je parlais de la vitesse de compréhension. Personnellement, je ne connaissais pas cette expression et donc cela sera un problème pour ceux ne comprenant pas un mot de japonais ET ne connaissant pas cette expression, car je vais le répéter, je ne suis pas convaincu que cette expression soit aussi " banale " que vous le dites ( mais je vais quand même me renseigner, car tout ce que je dit est loin d'être la vérité aussi x) ).
De plus, encore une fois, on ne respecte pas le niveau de langage des personnages ( alors que l'adaptation en " vouvoiement " du "Onee-sama " était elle, en très bonne harmonie ).
French Moderator
30566 cr points
Send Message: Send PM GB Post
26 / M
Offline
Posted 11/6/13 , edited 11/6/13

Aisakuv2 wrote:
- Tsundere : Désolé ( va falloir que je m'arrête de m'excuser x) ) mais tu te contredis indirectement ^^
Comment peux-tu affirmer que cela décrit complétement la situation si tu n'as même pas " capté " le mot Tsundere pour la phrase ?


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends… et ce que je dis n'est pas une contradiction.

Je n'avais pas capté, à l'oral, qu'elle disait tsundere. Le terme douche écossaise me semblait tout à fait approprié. C'est en repassant la séquence que j'ai entendu tsundere, et cela n'a pas changé mon avis sur la pertinence de « douche écossaise ». Elle prétend qu'il est trop froid avec elle et qu'un coup c'est le cas, un coup c'est pas le cas, et il répond qu'il est toujours froid avec elle… je ne vois franchement pas le problème, non.

Quant au niveau de langue, ça se discute. À quatorze ans, je savais ce qu'était une douche écossaise.


KolyaZNT wrote:
[…] le principe de la traduction c'est de pouvoir TOUT faire comprendre à quelqu'un qui ne parle pas UN mot de la langue d'origine de l'œuvre. Quelqu'un qui sait ce que signifie le terme tsundere n'a par définition pas besoin d'un sous-titre pour le comprendre ;

This.
24393 cr points
Send Message: Send PM GB Post
24 / M / Grenoble
Offline
Posted 11/7/13

KolyaZNT : Je suis d'accord avec toi en général, mais ici, j'en viens à comparer le nombre de personnes connaissant le " terme Tsundere " et l'expression " douche écossaise " qui, après une recherche sur celle-ci, date du XIXs...


Et moi je t'explique que cette comparaison n'a pas lieu d'être puisque quelqu'un qui connaît le terme tsundere n'a fondamentalement pas besoin de cette traduction, alors que quelqu'un qui ne le connait pas en a besoin. Retranscrire un concept est quelque chose de très compliqué (probablement le plus difficile dans une adaptation, d'ailleurs) et ici l'expression « douche écossaise » est très probablement la plus adaptée à la situation.

Au passage, la langue française telle que parlée actuellement est majoritairement tirée de deux réformes ayant respectivement eu lieu en 1740 et en 1835. Cela la rend-elle désuète ? Réjouis-toi, tu auras appris deux nouvelles expressions dans ta langue maternelle en regardant un anime, ça n'arrive pas tous les jours.

Pour « faire choux blanc », divergence de point de vue, ceux qui connaissent l'expression diront que oui, ceux qui ne la connaissent pas diront que non, soit on arrête d'évoquer ce sujet soit on finit en concours de taille de sexe orthographique pour savoir qui a raison parce qu'il a le meilleur niveau en orthographe, personnellement je choisis la première solution.
10809 cr points
Send Message: Send PM GB Post
35 / M / Dans le monde des...
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Bonjour

Moi aussi ça ma fait un choque quand j'ai vu "Douche écossaise" dans les sous titres il aurais voulu mieux laisser Tsundere

a cause de ça j'ai perdu le fil de l'histoire 10 ou 15 seconde donc je suis d'accord avec toi Aisakuv2


Quant au niveau de langue, ça se discute. À quatorze ans, je savais ce qu'était une douche écossaise.


kaywaille j'ai 31 ans et j'ai jamais entendu ce mot
23059 cr points
Send Message: Send PM GB Post
29 / M
Offline
Posted 11/7/13
Moi j'ai appris la douche écossaise au Juste Prix

Concernant tsundere, c'est vraiment un terme propre au japonais qu'il faut évidemment adapter pour passer dans le langage courant. Perso, ça ne fait pas 5 mois que j'ai découvert ce terme, alors que j'ai vu des tonnes de séries...
Il est donc nécessaire de devoir adapter, pour éviter aux fainéants (comme moi) de devoir fouiller le net après une définition d'un quelconque fan qui omettra certains aspects du terme...

Ne pas connaître "faire choux blanc", je te proposerais comme solution : ouvre un livre ?
10809 cr points
Send Message: Send PM GB Post
35 / M / Dans le monde des...
Offline
Posted 11/7/13
Moi c'est le contraire j'ai chercher Douche écossaise sur le net pour savoir ce que c’était

Et de plus l'adapt a ses limites on ne peut pas tout adapter car au contraire ça donne plus d'incompréhension
5148 cr points
Send Message: Send PM GB Post
22 / M
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Je rectifie mes dires concernant " faire chou blanc ". Elle est un tant soit peu courante mais juste très peu employée ( encore moins à l'oral ). Mais ça n'excuse pas les autres points que j'ai souligné la concernant, notamment les niveaux de langue ( pas niveau au sens je connais tout le dictionnaire and co ou pas ).

KolyaZNT, si je suis tes propos, on peut alors dès qu'on le souhaite ressortir n'importe quelle expression ou mot au simple argument qu'elle a appartenu à un moment au français " courant " ? Je pense que non, il faut quand même être un minimum fidèle à l'oeuvre originelle ( et surtout aux personnages ).



Et moi je t'explique que cette comparaison n'a pas lieu d'être puisque quelqu'un qui connaît le terme tsundere n'a fondamentalement pas besoin de cette traduction, alors que quelqu'un qui ne le connait pas en a besoin. Retranscrire un concept est quelque chose de très compliqué (probablement le plus difficile dans une adaptation, d'ailleurs) et ici l'expression « douche écossaise » est très probablement la plus adaptée à la situation.


J'ai pour vocation de dire qu'on ne traduit, ni adapte un concept dans une langue X si on ne lui est pas fidèle un minimum, et ce, même pour un " grand " public ( Oh, ce que Crunchyroll US a l'air de faire pour le peu que j'ai vu ).
Des mots spécifiques à un domaine ne sont pas forcément traduit quand ils sont dans d'autres langues, et ça n'empêche pas qu'on les garde et utilise ainsi ( premier exemple qui me vient est le domaine du sport, dont certaines disciplines sont loin d'être connues de tous ).
Je vais reprendre mon exemple avec l'adaptation d' " Onee-sama " avec le vouvoiement. Cela reste fidèle et correcte à l'idée même, donc ça passe ( dans ce cas là ). Mais concernant Tsundere, je le répèterais ( d'autant plus cette fois-ci ). C'est peut-être adapté avec les phrases qui suivent et qui précèdent, mais n'est pas adapté pour ce qui est dit et perd totalement son sens au profit de la situation... Pour moi, c'est non tout simplement.
Je rangerai le mot " Tsundere " comme appartenant en premier lieu à un domaine particulier avant même d'appartenir à une langue ( car il est créé à partir de la fusion de deux autres mots " coupés en deux ", donc un néologisme fut un temps qui certes, commence à dater ).


Quelqu'un qui sait ce que signifie le terme tsundere n'a par définition pas besoin d'un sous-titre pour le comprendre ;

Mais il a peut-être besoin de comprendre le reste de la phrase qui, du coup, ne colle pas forcément avec la grosse adaptation qu'il y a eu derrière.


33897 cr points
Send Message: Send PM GB Post
19 / M / Chartres
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Pour ma part je comprends que vous souhaitez adapter, mais là j'avoue que ça va un peu loin, personnellement je préfére le mot « Tsundere », que vous souhaitiez l'adapter je suis d'accord, mais « Douche écossaise », d'accord après m'être informé ça existe, mais vraiment, c'est la première fois que je vois cette expression, je pense donc qu'il aurait fallu l'adapter d'une autre manière qui ne demande pas une recherche de la définition. ^^"

Enfin bon, sinon, c'était pas le but principal du topic mais bon. ><
French Moderator
37701 cr points
Send Message: Send PM GB Post
32 / M / Lyon, France
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Faut arrêter de déconner, même sans connaître exactement le sens des expressions, avec le contexte ça se comprend tout de suite. Ça reste écrit en français quoi !
10809 cr points
Send Message: Send PM GB Post
35 / M / Dans le monde des...
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Enfin bref on part en HS ,on a donner tous nos avis et si Crunchyroll FR souhaite laisser la phrase telle quelle on n'y peut rien

Donc autant en rester la je pense


Faut arrêter de déconner, même sans connaître exactement le sens des expressions, avec le contexte ça se comprend tout de suite. Ça reste écrit en français quoi !


Les modérateurs vous avez votre avis nous on a le notre c'est comme un débat
French Moderator
23899 cr points
Send Message: Send PM GB Post
M
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Bonsoir,

Il faut bien comprendre que lorsque nous faisons une traduction, nous devons la faire jusqu'au bout. L'argument selon lequel un mot qui n'a pas d'équivalent exact en français devrait être laissé en japonais ne tient simplement pas. Le japonais est une langue inscrite dans une culture bien différente de la nôtre, avec des spécificités que nous ne retrouvons simplement pas chez nous.

À partir de quel moment faudrait-il définir la limite entre ce qui est spécifique au japonais, mais compréhensible uniquement par les otaku ? Ou par un public plus large ? Quelle tolérance faudrait-il avoir pour les expressions qui ont uniquement un équivalent français approximatif ? Faut-il laisser le mot hikikomori tel quel sous prétexte que les traductions que nous pourrions donner ne représenteraient jamais parfaitement le concept original du mot ? Qu'en est-il de shinigami (non, ce n'est pas simplement « Dieu de la mort ») ? Quid des nombreuses expressions de politesse japonaises qui n'ont pas d'équivalent exact en français ? Faut-il laisser les itadakimasu (parce que n'est pas vraiment « bon appétit »), les hajimemashite (...) dôzo yoroshiku (parce que ce n'est pas vraiment « enchanté ») ? Ce n'est simplement pas envisageable.

Non, nous avons un critère très simple pour savoir si un terme est acceptable ou non : fait-il ou non partie de la langue française ? Nous avons gardé le terme kami dans Gingitsune, à la surprise de certains, parce qu'il représentait mieux, selon nous, le concept dont il était question, et surtout parce qu'il est entré dans les dictionnaires français. Ce n'est pas le cas de tsundere, donc le débat ne va simplement pas plus loin.

Reste la question de trouver comment adapter un terme comme tsundere, et là, il est difficile de trouver une solution miracle. Dans Love Lab, nous avions parlé de « personnalité complexe ». Ici, on a mentionné les douches écossaises. Je crois me souvenir qu'un éditeur avait utilisé l'adjectif « pimbêche ». Dans tous les cas, une adaptation est nécessaire. Dans le cas présent, le traducteur a choisi de mentionner les douches écossaises pour jouer ensuite sur la « température » de leur relation. Je trouve cela plutôt habile de sa part, même si je conçois que l'on puisse toujours avoir envie de discuter sur les choix d'adaptation : par contre, ce qui dans notre cas n'est pas discutable, c'est qu'il faille une adaptation.

Pour finir sur « faire chou blanc » : si vous ne connaissez pas l'expression (ce que je peux concevoir), l'attitude la plus positive est encore d'en profiter pour apprendre quelque chose, plutôt que de reprocher à l'équipe d'avoir utilisé un terme « trop compliqué » (ce qui, inutile de le préciser, n'a jamais été notre intention).

Bonne soirée.
French Support
Fakia 
43565 cr points
Send Message: Send PM GB Post
36 / M
Offline
Posted 11/7/13 , edited 11/7/13
Lorsque l'on traduit, on doit faire des choix d'adaptation. Laisser un mot en japonais n'est donc pas la solution pour transmettre les dialogues en français, il ne s'agit pas d'une simple transcription, les concepts doivent être traduits. Parfois le sens doit être légèrement altéré, mais je pense que nous restons au contraire plus fidèle à l'esprit de l'oeuvre en adaptant qu'en utilisant un mot japonais qui ne parlera qu'à une frange limitée de la population et n'est pas forcément compris correctement par ceux qui pensent le connaître.

Ceux qui connaissent quelques mots de japonais ont tendance à faire une fixation sur ces mots ou expressions au détriment du sens global de la phrase. Les personnes qui parlent couramment japonais n'auront en général pas du tout la même approche. L'important est de transmettre le message, le même sentiment quels que soient les mots employés.

Notre choix éditorial est donc de limiter l'utilisation de mots japonais autant que possible. Vous ne trouverez jamais non plus les honorifiques dans nos traductions.
Quand au niveau de langage, c'est à l'appréciation du traducteur et du reste de l'équipe. Je ne crois pas qu'appauvrir notre vocabulaire soit la solution. Si vous apprenez des mots et de nouvelles expressions, je ne pense pas que ce soit un mal au final. Le français est un langage très riche, profitons-en.
First  Prev  1  2  3  4  5  6  7  8  Next  Last
You must be logged in to post.