Post Reply Slayers : l'anime fantasy culte... sauf en France
15 cr points
Send Message: Send PM GB Post
27 / M / Amiens
Offline
Posted 7/13/16 , edited 7/13/16
Bon, je vous le cache pas, je colle un truc que j'ai posté dans un groupe la veille.



Aujourd'hui, je vais faire mon pavé sur le cas SLAYERS.
Parce que c'est mon anime préféré tout connement et qu'on n'en parle peu (sauf moi).

HISTOIRE
Lina Inverse (prononcer à l'anglaise) est une sorcière d'une quinzaine d'années qui parcourt le monde à la recherche de trésors, d'objets magiques, et de quêtes diverses. Elle est déjà assez connue pour maltraiter les groupes de bandits et porte le surnom d'épouvandrag car elle fait même peur aux dragons (Daenerys peut toujours se pointer).
Lina a une force magique très puissante qui la permet de maîtriser les sorts les plus difficiles en terme de Magie Noire (le fameux Dragon Slave qui l'a rendu célèbre et tire son pouvoir du Roi des Démons), mais aussi en terme de Magie du Chaos, avec un potentiel beaucoup plus dangereux pour le monde (magie qui tire sa puissance du Lord of Nightmares qui a créé les univers de Slayers, Lost Universe et qui est donc Universal Buster).
Dans la série elle croise le chemin de Gourry Gabriev, un épéiste qui décide de devenir son acolyte comme ça pour le fun.
Ensemble ils affronteront souvent d'autres adversaires, parmi lesquels les sorciers et les démons les plus redoutables du monde. Surtout les démons, il font une fixette sur elle.

ET MAINTENANT LA CHRONIQUE À TONTON
Slayers est l'adaptation des romans de Hajime Kanzaka, qui tire un peu son inspiration dans les shonens et la parodie, d'où l'humour et les foutages de gueule sur les clichés de personnages toute génération (on a même une parodie de FMA au début de la saison 5 carrément).
Du coup, à la place du héros de fantasy boyscout habituel, on nous sert une caricature du héros de shonen typique (qui aime l'affrontement, la bouffe, tout ça), mais en fille (Maka n'a rien inventé et Ryuko non plus).
Le truc est CULTE au Japon (où on a eu des romans récemment et les persos dans quelques jeux), aux USA (ils ont le premier arc des romans qui a été adapté en anime et toutes les saisons et films), et en ESPAGNE (pareil)...

Slayers a marché pratiquement partout... Sauf en France.
Et je vais expliquer pourquoi, et tu vas voir que Slayers a vraiment un karma de merde chez nous.

D'abord, Déclic Images. On les aime bien, eux, avec leurs coffrets prix brocante.



Bon les mecs ont quand même sorti la première version de Stardust Crusaders et Baki qui défoncent mais bon faut voir le carnage qu'ils ont foutu sur Slayers.
Ça a commencé par ne tout sortir qu'en VO seulement. Bon vous me direz, la VF qu'on a eu ensuite est à chier.
Mais à l'époque y'avait pas le simulcast, alors à part les otakus purs, tout le monde s'en foutait.
Du coup, pas de VF, donc pas de diffusion télé avant qu'ils ne se décident ENFIN à en mettre une dans les DVD des années 2000. Le truc passe finalement sur Mangas. En 2005.
Un anime vieux de dix ans. Pas connu. À l'époque ou Canal+ te balance des FMA, des GTO, et des Samurai Champloo.
Comment tu veux pas te manger le fond du gouffre avec ça en face surtout avec ta pauvre chaîne câblée que personne regardait ?

Au passage y'a aussi le space-opera Lost Universe des mêmes créateurs qui lui a eu le malheur de sortir au Japon la même année de Cowboy Bebop alors ça l'a pas aidé m'enfin je m'éloigne.

En 2008, le studio JC Staff à l'origine de l'anime produit une saison 4 intitulée Slayers Revolution, (suivie un an plus tard d'Evolution-R) du coup tu te dis que bêtement, ça y'est le truc va percer en France, en plus au même moment, l'éditeur Ki-Oon surfe sur la vague en publiant un manga de la licence (Knight of Aqua Lord). C'est bon quoi ! En plus avec Wakfu qui est un peu le Slayers français et avec la génération Naruto / Fairy Tail, ça ne peut que marcher !!!!!


Ki-Oon dé-commercialise le manga deux ans après, Black Bones l'éditeur chargé de Revolution fout un coffret de clodo avec uniquement la VO, aucun bonus, trop cher pour le contenu (dans les 60 € passés pour 13 épisodes), du coup, pas de passage télé, la même couille que la dernière fois.
Et pour bien finir le truc, l'éditeur se pète la gueule et Evolution-R n'est jamais sorti en France.
(Et accessoirement Déclic n'a jamais sorti les autres films et OAV à part les 3 premiers dans les collectors).



Bref, Slayers s'est fait maltraiter par ses éditeurs français, tel qu'ils soient. Ils ont tellement sorti le truc en mode OSEF que du coup, ben tout le monde s'en balek de Slayers.
À part les "amoureux" de Lina, Amelia et Naga (ou Zelgadis, Xellos et Gourry pour l'autre genre) qui ont suivi le truc depuis le début ou qui sont tombés sur la VF de Mangas comme moi...

Ah si, des fois t'as un ou deux mecs qui en parlent en mode "lol g vu une foi c maran".
Sans déconner, des fois j'ai l'impression que ceux qui connaissent Slayers ne l'assument carrément pas, ça affiche les coffrets sur son étagère, mais ça n'en parle pas spécialement, ça en dit vite fait du bien, mais sans s'intéresser plus que ça au truc.
Et c'est con, car non seulement l'anime est cool, mais surtout l'anime n'explore même pas tout l'univers quoi.
Du coup, les gens ont seulement retenu que "lol c maran"... Et ça fait chier. Putain même le gros connard qui a dirigé la VF l'a fait dans cet état d'esprit quoi !
(Et du coup, ça a donné Lina qui cause comme ta besta du collège, Gourry comme un crétin et Amelia comme une mongole).


Bon allez, maintenant t'as les éditeurs de Light Novels, mais vu qu'ils sont occupés à sortir les trucs du moment, ils vont sûrement pas se faire chier à satisfaire les vieux fans avec un titre qui n'a jamais marché en France. Et c'est malheureux mais c'est la loi du blé. On n'y peut rien.


Ah si, à la limite, y'a les Blu Rays des films au Japon, ça pourrait être l'occasion de les avoir chez nous non ? Enfin on peut toujours rêver mais bon.

You must be logged in to post.