Prix Tezuka : les lauréats de la 19e édition

A silent voice à l'honneur

C'est le quotidien national japonais Asahi Shimbun qui a récemment annoncé les lauréats de la 19e édition du Prix Culturel Osamu Tezuka. Et les lauréats sont...

 

C'est Aizawa Riku, de Yoriko Hoshi, qui remporte le grand prix cette année. Le grand prix récompense le meilleur mangaka parmi les nommés, privilégiant néanmoins ceux qui adoptent une approche similaire à celle d'Osamu Tezuka. Ce ne sont pas moins de deux millions de yens et une statuette d'Astro Boy qui récompensent ainsi Yoriko Hoshi, dont le manga narre le quotidien d'une collégienne capable de pleurer de fausses larmes à volonté. Il succède à Sangatsu no Lion de Chica Umino, lauréat en 2014.


 

Le prix de la nouveauté, qui récompense le meilleur espoir à hauteur d'un million de yens, revient au joli A silent Voice, de Yoshitoki Ôima. En France, le manga est édité par Ki-oon. Deux tomes sont actuellement disponibles à la vente, tandis que le troisième est prévu pour le mois de mai.

 

Synopsis (éditeur) : Shoko Nishimiya est sourde depuis la naissance. Même équipée d'un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d'elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l'abandonner, laissant sa mère l'élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle fait de son mieux pour dépasser ce handicap, mais malgré ses efforts pour s'intégrer dans ce nouvel environnement, rien n'y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Parfois intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Tour à tour psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu'au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l'intervention du directeur de l'école. Ce jour-là, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusqu'ici ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable...



Le prix de l'histoire courte revient quant à lui à Sensha Yoshida, non pour une seule histoire, mais pour un ensemble de courts récits créés par l'auteur. C'est son sens de l'humour si particulier qui a poussé le jury à le récompenser.

Le prix spécial et son million de yens ont été attribués à Chiisana Koi no Monogatari, de Chikako Mitsuhashi. Une série de 43 volumes qui a la particularité d'avoir pris fin l'an dernier, 52 ans après sa première publication. 


La cérémonie de remise des prix aura lieu le 22 mai prochain.

 

via ANN

Autres Top News

0 Commentaires
Soyez le premier à commenter !
Trier par: