Orange est le meilleur animé pour entretenir votre dépression

Nous, on est tout le contraire de Piaf

Un matin, Naho reçoit une lettre qui va bouleverser son quotidien. Celle-ci est écrite par elle-même et vient d'un futur où la lycéenne est devenue une jeune femme rongée par les remords, et particulièrement celui de n'avoir rien tenté pour sauver Kakeru. Afin d'éviter la mort du nouvel élève et d'effacer ses regrets, la Naho du futur dresse dans une lettre une liste que la Naho du présent devra suivre. Mais la réalité est parfois bien plus compliquée, et demande beaucoup de courage.

 

Avec Orange, vous allez pleurer. Beaucoup pleurer. Lorsque l'on est dans un état de spleen ou de mélancolie, on a tendance à écouter des musiques tristes ou à relire des livres qui serrent le cœur. Et oui, une dépression, ça s'entretient ! Et Orange est sans nul le doute le meilleur animé pour cela.

 

visuel

 

Parce que l'histoire de Naho, Kakeru et leurs amis est touchante. Dès les premiers instants, on se prend d'affection pour cette jeune fille qui essaie de donner le meilleur d'elle malgré ses faiblesses et ses limites. Ce sont d'ailleurs ses failles, de son manque de courage à certains moments à ses difficultés à exprimer ses désirs, qui la rendent si humaine et qui nous font donc éprouver de l'empathie à son égard, ce qui nous pousse à nous passionner pour les enjeux de l'histoire. Les valeurs comme les sentiments transmis par l'animé sont d'une telle justesse qu'ils résonnent en nous et nous ramènent à notre propre existence.

 

C'est là l'une des caractéristiques des très grandes séries : toucher son spectateur au plus profond de lui. Même si le destin de Naho et Kakeru émeut pendant tout le visionnage tant on s'attache à leur histoire, le message transcende les personnages. On finit alors par se demander « Et moi, je regrette quoi ? Si je pouvais m'envoyer une lettre dans le passé, je changerais quoi ? ». La série nous fait réfléchir sur nous-même et là, de nouvelles larmes coulent. Oui, on a tous des regrets, des remords, des choses que l'on aurait aimé vivre autrement.

 

Orange est donc l'occasion de réfléchir sur soi-même. Et si l'animé met le doigt là où ça fait mal, et si l'animé nous fait pleurer et déprimer pendant des heures, des jours ou plus encore, c'est peut-être pour notre bien. En effet, pour avancer, il est parfois nécessaire de se plonger au cœur même de sa tristesse. On se relève alors plus fort, et on essaie à présent de profiter de la vie et de prendre soin de ses proches en ayant le moins de regrets possible. Parce que, après tout, c'est le plus grand souhait de Naho.

Mots-clés
orange, animé

0 Commentaires
Soyez le premier à commenter !
Trier par:
Bandeau hime

Essayez CrunchyrollBeta

Essayer