Shunsuke Kikuchi, le compositeur de Dragon Ball Z, est décédé à l'âge de 89 ans.

Tout au long de sa carrière, Kikuchi a composé certains des titres les plus connus de l'animation.

Shunsuke Kikuchi

(Photo fournie par la JASRAC aux médias japonais via Oricon)

 

 

Le monde a perdu une de ses légendes. La société japonaise pour les droits des auteurs, compositeurs et éditeurs (connue sous le nom de JASRAC) a annoncé aujourd'hui que Shunsuke Kikuchi, plus connu comme étant le compositeur de Dragon Ball Z et de « Doraemon no Uta », nous avait quittés le 24 avril à l'âge de 89 ans. Kikuchi s'était retiré de la composition en 2017 en raison d'une maladie non divulguée. La JASRAC a expliqué que Kikuchi était décédé alors qu'il suivait un traitement pour une pneumonie par aspiration.

 

Shunsuke Kikuchi est né en 1931 à Hirosaki, dans la préfecture d'Aomori. Sa famille tenait une poissonnerie de vente en gros. Dès son plus jeune âge, Kikuchi aimait aller au cinéma. Il se rendait dans tous les cinémas des villes d'Hirosaki et d'Aomori. Après avoir obtenu son diplôme de la Nihon University College of Art, Kikuchi a étudié avec le compositeur de films primés Chuji Kinoshita, dans le but de suivre ses traces et de devenir lui aussi un compositeur de films.

 

Kikuchi a fait ses débuts avec sa première composition sur le film The Eighth Enemy en 1961. Depuis lors, il a travaillé en étroite collaboration avec Toei sur de nombreuses œuvres, notamment sur la musique de la série originale Kamen Rider. Son travail en live-action est si prolifique que lorsque Kikuchi a remporté le 59e To-o Nippo Press Award pour avoir été une personnalité d'Aomori ayant contribué au rayonnement de la préfecture, le journal a écrit que « si Shunsuke Kikuchi est chargé de la musique du programme, ce sera un succès ».

 

 

Shunsuke Kikuchi

Shunsuke Kikuchi entouré de produits Doraemon de Fujiko F. Fujio (via To-o Nippo Press)

 

 

En 1964, Kikuchi a travaillé sur sa première série animée, Uchu Patrol Hopper, puis sur les séries Tiger Mask et Getter Robo. Il a même composé la célèbre chanson thème « Doraemon no Uta » de la série Doraemon, utilisée de 1979 à 2005. To-o Nippo Press a déclaré que le contraste entre le thème d'ouverture « héroïque » de Tiger Mask « Yuke ! Tiger Mask » et le « triste » thème final « Minashigo no Ballad » avait « changé à jamais la musique d'anime ».

 

En Occident, il est surtout connu comme étant le compositeur de la série Dragon Ball jusqu'à Dragon Ball GT qui a inspiré les enfants du monde entier avec ses compositions originales. Son travail est toujours utilisé dans la franchise Dragon Ball aujourd'hui ainsi que dans les jeux et les anime. Ses morceaux ont même été réutilisés dans Dragon Ball Kai après un scandale avec le nouveau compositeur de l'époque.

 

Les morceaux de Kikuchi ont eu une telle influence sur le cinéma japonais que deux de ses morceaux, « Champion of Death », la chanson thème du film éponyme de 1975 avec Sonny Chiba, et « Urami Bushi », une composition qu'il a écrite pour le film Female Prisoner #701 : Scorpion de 1972, ont été utilisés dans les films Kill Bill de Quentin Tarantino.

 

 

Shunsuke Kikuchi

(Photo via eplus)

 

 

Tout au long de sa carrière de 56 ans au cours de laquelle il a façonné la musique des films, de la télévision et des anime japonais, Kikuchi a remporté de nombreuses récompenses, notamment aux 9 JASRAC International Awards, basés sur les redevances versées à l'international. Quatre furent pour son travail sur Dragon Ball Z et deux autres pour son travail sur Doraemon. Kikuchi a également reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière lors de la 57e édition des Japan Record Awards et un prix du mérite lors des Tokyo Anime Awards 2013.

 

Peu de personnes en ce monde ont eu une telle influence. Les morceaux de Kikuchi ont changé la manière de composer la musique pour les médias japonais et ont traversé les océans et barrières linguistiques pour devenir un élément qui a marqué des millions d'enfances, mais ont également inspiré un nombre incalculable de personnes du Japon, passant par Hollywood et dans des contrées toujours plus éloignées.

 

Merci pour tout votre travail, Shunsuke Kikuchi, et merci d'avoir accompagné notre enfance avec Dragon BallDoraemon, et plus encore. Puissiez-vous reposer en paix tandis que votre héritage se perpétuera.

 

Des funérailles pour Shunsuke Kikuchi ont déjà été organisées par sa famille proche.

 

 

Sources : Oricon, Asahi Shimbun

Autres Top News

0 Commentaires
Soyez le premier à commenter !
Trier par:
Bandeau hime

Essayez CrunchyrollBeta

Essayer